Le Quadrilatère

1. L'histoire du lieu

 

La valorisation d’un savoir-faire beauvaisien
Trois cents ans après la fondation de la manufacture, André Malraux, ministre de la Culture, décide la création de la Galerie nationale de la tapisserie pour permettre à la ville de renouer avec ce savoir-faire ancestral. Le projet est confié en 1969 à l'architecte André Hermant, assisté de Jean-Pierre Jouve. La proximité directe de la cathédrale et du rempart antique oriente leur projet vers une architecture horizontale très contemporaine dont les murs en béton armé et la couverture de cuivre entrent volontairement en harmonie avec les matériaux des deux édifices anciens.

« L’ensemble devrait je pense, créer une sorte de cloître ouvert, tout entier tourné vers la cathédrale par une façade en paravent » (Lettre d’A. Hermant à J.P Jouve, le 4 mars 1969).

En raison de la richesse archéologique du site, une partie du mur gallo-romain et une crypte archéologique sont intégrées dans le bâtiment et le parcours de visite, concentrant ainsi en un même lieu plus de 2000 ans d'architecture beauvaisienne. Inaugurée en 1976, la Galerie devient un lieu d’expositions temporaires consacrées à la présentation des collections du Mobilier national ainsi qu’à la sensibilisation des publics aux techniques de tissage.

 

 

Une architecture emblématique du XXe siècle
La Galerie est le fruit d’un geste architectural fort dans le contexte de la reconstruction. Son auteur André Hermant s’inscrit dans une double filiation : celle d’Auguste Perret, théoricien et spécialiste du béton armé, avec lequel il collabore sur le chantier du Havre et celle de Le Corbusier, urbaniste visionnaire et adepte de la standardisation de la construction. Hermant a œuvré tant dans le champ théorique avec la création du groupe « Formes utiles » qui participe aux fondements conceptuels du design en France que dans le champ de l’architecture avec des réalisations importantes comme le musée Chagall à Nice (1969), l’aménagement du petit palais d’Avignon (1968-77) ou du parvis et de la crypte de Notre-Dame de Paris (1970-74).

La Galerie se compose d’espaces d’exposition de grande ampleur (plus de 1800m2) répartis sur deux niveaux offrant depuis le rez-de-chaussée, une vue exceptionnelle et ininterrompue sur le chevet de la cathédrale ainsi qu’un jeu de perspectives et de vues plongeantes vers le niveau inférieur. La partie logistique et les espaces de réserve occupent également une place importante et sont complétés par la présence d’un auditorium de 230 places qui témoigne dans le contexte des années 1960, d’une conception moderne du musée qui ne tient pas seulement à sa muséographie mais aussi à l’importance des espaces consacrés à la diffusion du savoir.

 

La reprise de la Galerie par la Ville de Beauvais
Jusqu’alors propriété de l’Etat, la Galerie est reprise par la Ville de Beauvais en avril 2013. Dans le prolongement de l’obtention du label « Ville d’art et d’histoire » en 2012, son projet culturel et artistique s’articule autour d’une identité « Patrimoine et Création ». S'appuyant sur un réseau régional et national de structures culturelles (musées, fonds régionaux d'art contemporain, collections privées, galeries d'art), le programme d’expositions multiplie les passerelles entre l’histoire, le patrimoine et la création actuelle.

 

En 2016 la Galerie nationale de la tapisserie est devenue « Le Quadrilatère ». La programmation s'étend aujourd'hui à l'ensemble des disciplines artistiques, tout en valorisant les liens entre patrimoine et création contemporaine. Des expositions temporaires et une dynamique pédagogique sont portées par la synergie des équipements culturels à l'échelle de la région Hauts-de-France visant un rayonnement national et international. Son équipe met son imagination au service des publics en proposant des actions innovantes pour rendre accessible au plus grand nombre la découverte des arts et du patrimoine. La médiation est pensée dans une approche globale et favorise une expérience sensible ouverte à tous.

 

 

 

 

 

Adresse

  • 22 rue Saint-Pierre
  • 60000
  • Beauvais