Entretien avec Aymeric Perroy

Beauvais is culture : Aymeric Perroy, vous êtes directeur des Affaires culturelles de la ville de Beauvais et de l’agglomération du Beauvaisis. Qu’est-ce qui vous anime ?

Aymeric Perroy : Avant tout, l’art et la culture ! Ils sont un fil conducteur dans une vie. Ils ouvrent des champs de vision et des perceptions différentes. Ils garantissent des émotions, ils questionnent, ils nous accompagnent, nous aident à comprendre le monde et en inventent de nouveaux…

La culture, c’est la curiosité, la découverte, l’ouverture à l’autre. Elle rassemble.

Le deuxième point est assurément le service public guidé par l’intérêt général. La formule paraît convenue mais elle est centrale.

Le troisième mais non le dernier, est la rencontre : rencontre des acteurs culturels, rencontre des publics, rencontre et travail avec une équipe qui a à cœur d’écouter, de partager des mondes.

 

Beauvais is culture : La direction des Affaires culturelles à Beauvais et le Beauvaisis, c’est quoi ?

Aymeric Perroy : Nous avons la chance d’avoir à Beauvais et dans le Beauvaisis une volonté politique forte en faveur du maillage culturel.

La direction des Affaires culturelles est rattachée au Pôle Education-Sport-Culture-Tourisme. Elle est répartie en services ou missions avec de nombreux équipements.

Pour la ville de Beauvais :

  • le service archéologique grâce aux nombreux diagnostics, fouilles, recherches et études des collections nous permet de mieux comprendre le passé de la ville.
  • la mission patrimoine s’occupe de faire vivre le label Ville d’art et d’histoire grâce à différentes actions, notamment les visites guidées par les guides conférenciers, les parcours patrimoine… que ce soit sur le patrimoine bâti ou les savoir-faire : céramique, tapisserie… Elle a également la gestion (inventaire, conservation) des collections municipales.
  • la mission arts plastiques comprend la gestion de la Galerie de la tapisserie (fonctionnement, programmation, action culturelle), la création sous différentes formes, de l’art dans l’espace public aux artistes en résidence.
  • la mission spectacle vivant organise les festivals : Pianoscope, Malices et merveilles, Scènes d’été et d’autres évènements dont la fête de la musique.
  • la régie technique spectacle souvent aidée d’intermittents est toujours là dans l’ombre pour que les spectacles, les expositions soient optimum.

La direction des Affaires culturelles, c’est aussi le lien et la gestion des aides à plus de 30 associations culturelles allant de l’ASCA, la Batoude, le Comptoir magique, l’association pour le rayonnement du violoncelle aux associations plus petites constituées uniquement de bénévoles.

 

Pour l’agglomération du Beauvaisis, les grands équipements :

  • le Réseau des médiathèques comprend une médiathèque centrale et 3 médiathèques dans les quartiers (Saint-Lucien, Saint-Jean et Argentine) et une médiathèque à Milly-sur-Thérain
  • le Conservatoire Eustache-du-Caurroy, à rayonnement départemental, enseigne la musique et la danse et propose une programmation dont les Musicales en Beauvaisis au mois de juin.
  • l’Ecole d’Art du Beauvaisis propose des cours en pratique amateur, une classe prépa pour les écoles supérieures d’art, une programmation d’expositions et un cycle de conférences.
  • la Maladrerie Saint-Lazare, site patrimonial exceptionnel sur 3 ha, comprend des bâtiments des XIIe et XIIIe siècles avec une programmation riche : festival, concerts, expositions. Le théâtre du Beauvaisis est implanté sur ce lieu jusqu’en 2018.

En plus, des équipements, c'est :

  • la mission développement culturel dont les rencontres des acteurs et le portail culture
  • ou encore les relations avec l’association du comité de gestion du Théâtre du Beauvaisis.

La direction des Affaires culturelles, c’est aussi la gestion des bâtiments en lien étroit avec la direction générale des services techniques, la direction de l’architecture ou le service Patrimoine. La culture dispose de plus de 20 000m² entre la Ville et l’Agglo. Un travail de veille est nécessaire sur des bâtiments inscrits, classés Monuments historiques.

Les associations, les publics sont au centre de nos préoccupations. La direction des Affaires culturelles gère en direct des lieux de diffusion ou de répétition qui sont proposés aux associations : l’auditorium Rostropovitch, le plateau, la salle Jacques Brel…

L’équipe administrative de la direction des Affaires Culturelles ainsi que celle de chaque équipement ont la charge des conventions, délibérations, décisions, contrats avec les artistes et autres, bons de commandes, marchés publics...

La culture n’est pas isolée. Les relations sont nombreuses avec les autres services de la Ville, de l’Agglomération, des autres villes, de l’Inspection Académique, du département, de la région, de la DRAC, du Ministère de la culture…

Au total, plus de 160 agents dont 65 enseignants au Conservatoire ou à l’Ecole d’Art travaillent pour que la culture atteigne ses objectifs, en un mot qu’elle soit au plus proche des habitants de Beauvais et du Beauvaisis et révèle sa vitalité auprès des autres publics (Isariens, Picards, Franciliens, touristes…).

En résumé, dans cette ville connue pour sa cathédrale et son aéroport : pour que la culture vous fasse décoller !

 

Beauvais is culture : Pour vous, c’est quoi être directeur des Affaires culturelles ?

Aymeric Perroy : Je crois que c’est avant tout être à l’écoute des élus, du public, des associations, des équipes, des partenaires… Un territoire est dans un tout, à l’affût des nouveaux courants artistiques, des nouvelles pratiques culturelles, du contexte économique, politique, de l’évolution des idées.

La culture n’est pas figée. Dans cette période où l’argent se fait plus rare, où la région s’agrandit et demain sans doute l’agglomération, on doit sans cesse s’adapter et réévaluer les dispositifs et les moyens mis en œuvre. Les élus fixent le cap, à nous de conseiller, puis de mettre en place les mesures nécessaires.

La culture est toujours en mouvement ! Il nous faut impulser, rééquilibrer, répondre aux nouvelles pratiques.

 

© Beauvais is Culture


Rédigé le 19 décembre 2016
Beauvais is culture

Beauvais is Culture

Direction des affaires culturelles