Gros plan sur : Emmanuel Demarcy-Mota

Il signe la mise en scène du spectacle qui ouvrira la saison 16.17 du Théâtre du Beauvaisis.

LE FAISEUR
Honoré de Balzac / Emmanuel Demarcy-Mota
JEUDI 29 SEPTEMBRE - 19h30
VENDREDI 30 SEPTEMBRE - 20h30

Gros plan sur Emmanuel Demarcy-Mota :

 

Fils de Teresa Mota, comédienne portugaise de renom, et de Richard Demarcy, auteur dramatique et metteur en scène, Emmanuel Demarcy-Mota est né le 19 juin 1970 à Neuilly-sur- Seine.
Maîtrise de philosophie. Licence de Psychologie et d'Études théâtrales.
Metteur en scène. Directeur de la Comédie de Reims/CDN de 2002 à fin août 2008.
Le 1er septembre 2008, il succède à Gérard Violette pour diriger le Théâtre de la Ville.

Parcours artistique


À 17 ans, Emmanuel Demarcy-Mota réunit plusieurs camarades pour fonder, à Paris, un groupe théâtral au Lycée Rodin. Avec cette équipe, il met en scène Caligula de Camus. L'aventure se  poursuit ensuite pendant trois ans à La Sorbonne où, le groupe s'élargissant, il met en scène Erdmann, Shakespeare et Pirandello. Au terme de ces trois années de théâtre universitaire, à 20 ans, il fonde sa compagnie Théâtre des Millefontaines et démarre une résidence de sept années au CDN d'Aubervilliers-Théâtre de la Commune et au Forum culturel de Blanc-Mesnil.

Son parcours de metteur en scène professionnel démarre à l'âge de 22 ans avec L'Histoire du soldat de Ramuz, créé au Théâtre de la Commune d'Aubervilliers avec lequel il démarre un premier partenariat.
Le spectacle est sélectionné pour la Biennale du Théâtre Jeune Public de Lyon, effectue une tournée de deux saisons qui le mène jusqu'à la Fondation Gulbenkian de Lisbonne.


En 1994, il débute une collaboration régulière avec François Regnault autour de traductions de textes qu'il projette de mettre en scène : Büchner, Shakespeare, Pirandello, Brecht. Dans le même temps, il travaille avec son collectif d'acteurs les textes du répertoire européen (Wedekind, Kleist, Marivaux, Molière, Erdmann…) Suivra la création de Léonce et Léna (1996) de Büchner au Théâtre de la Commune d'Aubervilliers où la pièce sera reprise durant deux saisons au terme d'une tournée en France, au Luxembourg et au Portugal. En 1998, il crée une première version de Peine d'amour perdue de Shakespeare.
En 1999, il reçoit le Prix de la révélation théâtrale de l'année, remis par le Syndicat national de la Critique dramatique.En 2000, il réunit une troupe de 15 acteurs pour la création de Marat Sade de Peter Weiss.

CDN de Reims
 

En 2002, Emmanuel Demarcy-Mota est nommé à la direction de La Comédie/CDN de Reims. Il y crée :
 

  • UN COLLECTIF ARTISTIQUE

réunissant un auteur (Fabrice Melquiot), un scénographe, un musicien, un collaborateur artistique et quinze acteurs. Cette équipe, outre le travail sur les créations, développe un ensemble de propositions visant à innover dans la manière de sensibiliser les nouveaux publics. Outre Ma vie de Chandelle et Marcia Hesse, il monte trois autres textes de Fabrice Melquiot, qu'il est le premier à mettre en scène et à faire découvrir au grand public : en automne 2002, au Théâtre de la Bastille, puis à Reims, Le Diable en partage (Prix de la critique de la meilleure création en langue française) et L'Inattendu au printemps 2005, à Reims, Exeat.
 

  • DES COMPAGNIES ASSOCIÉES, ARTISTES EN RÉSIDENCE

Il inscrit des liens de fidélité avec un certain nombre de compagnies indépendantes, tant par un soutien à la production qu'à la diffusion des spectacles. Un partenariat stable avec le Théâtre de la Ville de Paris se développe également selon cet axe. Les deux structures soutiennent plusieurs projets de jeunes artistes, notamment la création de Katherine Barker de Audureau mis en scène par Serge Tranvouez, Pelléas et
Mélisande
de Maeterlinck mis en scène par Jean-Christophe Saïs ; Maintenant ils peuvent venir de Arezki Mellal mis en scène par Paul Desveaux ; Un homme en faillite écrit et mis en scène par David Lescot.
 

  • DES MUSIQUES DU MONDE

Il instaure une programmation musiques du monde, élaborée en grande partie en partenariat avec le Théâtre de la Ville.
 

  • UN « LABORATOIRE DES ÉCRITURES POUR LA SCÈNE »

Il met en place un « Laboratoire des écritures pour la scène », structure permettant l'invitation régulière d'auteurs vivants.
 

  • UN CENTRE DE RECHERCHE ET D'ÉCHANGES EUROPÉEN

Il institue un centre de recherche et d'échanges avec des acteurs et auteurs Européens.
 

  • « LES CLASSES DE LA COMÉDIE »

Il dirige l'école de formation d'acteurs « Les Classes de la Comédie ».
 

  • L'ATELIER

En octobre 2007, il ouvre une nouvelle salle : L'Atelier, modulable propre à de nouvelles formes artistiques, lieu de répétitions et de formation. En 2006, il est invité à faire l'ouverture du Festival international Musica en mettant en scène L'Autre Côté, un opéra de Bruno Mantovani, à l'Opéra national du Rhin. En septembre 2007, en partenariat avec Cultures France, il crée au Teatro Nacional Dona Maria II de Lisbonne une version bilingue de Tanto Amor desperdiçado de Shakespeare. Le spectacle est produit par le Teatro Nacional et La Comédie de
Reims et réunit 18 comédiens portugais et français. Il est joué à Lisbonne et en France avant une tournée internationale.


Au Théâtre de la Ville 

déc. 1999 Peine d'amour perdue de Shakespeare

oct. 2001 Six personnages en quête d'auteur de Pirandello AU THÉÂTRE DE LA VILLE
qui tournera pendant trois ans en France et à l'étranger. Le spectacle reçoit les prix de la Critique pour la scénographie et les lumières, ainsi que celui du meilleur acteur pour Hugues Quester.

jan. 2003 Six personnages en quête d'auteur (REPRISE) AU THÉÂTRE DE LA VILLE

fév. 2004 Ma vie de chandelle de Fabrice Melquiot AUX ABBESSES qui obtient une nomination aux Molières.

sep. 2004 Rhinocéros de Ionesco AU THÉÂTRE DE LA VILLE
Tournée de deux saisons en France et en Europe (notamment au Teatro Nacional Dona Maria II de Lisbonne
et au Teatro Sao Joaõ de Porto).

nov. 2005 Marcia Hesse de Fabrice Melquiot AUX ABBESSES qui tournera pendant deux saisons et obtiendra également une nomination aux Molières.

jan. 2006 Rhinocéros de Ionesco (REPRISE)

oct. 2006 Marcia Hesse, aux Abbesses (REPRISE)

mars 2007 Homme pour homme AU THÉÂTRE DE LA VILLE
Repris sur deux saisons à Reims au terme d'une tournée européenne.


mars 2008
Casimir et Caroline d'Ödön von Horvath AU THÉÂTRE DE LA VILLE
 

octobre 2009 Wanted Petula de Fabrice Melquiot AUX ABBESSES
 

janvier 2010 Casimir et Caroline d'Ödön von Horvath au Théâtre de la Ville (REPRISE)

 

Emmanuel Demarcy-Mota reprend Rhinocéros en 2011.
Il est aussi président de l’Anrat (Association nationale de recherche et d’action théâtrales), qui rassemble des enseignants
et des artistes engagés dans des actions d’éducation artistique.
Il a reçu pour l’ensemble de son travail le prix Plaisir du théâtre SACD 2010.

En juin 2011, il est nommé directeur du Festival d’Automne à Paris.

En octobre 2011, il initie un Parcours enfance & jeunesse associant 5 théâtres partenaires à Paris.

En 2012, il crée Victor ou les Enfants au pouvoir de Roger Vitrac, présente Ionesco Suite aux Abbesses et dans des lycées de Paris et sa région. Tandis que la recréation de Rhinocéros tourne dans le monde: 1 mois aux États-Unis (Los Angeles, San Francisco-Berkeley, New York, Ann Arbor-Michigan).

En 2013, Rhinocéros est présenté au Barbican de Londres, à Moscou, à Barcelone, à Athènes et Lisbonne.

En 2014, il crée Le Faiseur de Balzac, aux Abbesses.

 


Rédigé le 20 septembre 2016
Théâtre du Beauvaisis

Théâtre du Beauvaisis

THEATRE DU BEAUVAISIS
40 Rue Vinot Prefontaine 60000 Beauvais
03.44.06.08.22
En savoir plus