La Cathédrale Infinie

La presse en parle

Le Courrier Picard – 13 juin 2014

De l'originalité architecturale de la cathédrale au récit de l'incroyable développement de la tapisserie beauvaisienne... les tableaux sont saisissants d'inventivité et de créativité.

 

Le Parisien – 11 août 2014

Au fil du temps, ce spectacle mettant en scène et en lumière la façade du joyau de l'art gothique, est devenu une véritable carte de visite du tourisme dans le Beauvaisis.

 

L'été dans l'Oise magazine – Eté 2013

Depuis l'an dernier, lorsque la nuit noire tombe sur Beauvais, un étrange ballet se met en place autour de la cathédrale. Les yeux levés au ciel, des centaines de personnes affluent au pied de l'immense façade et s'installent pour profiter d'un spectacle unique. Celui de la « cathédrale illuminée ». Mis en place par la municipalité afin de mettre en valeur le quartier fraîchement rénové, ce son et lumière retrace l'histoire de la capitale de l'Oise mais aussi de cette cathédrale au destin unique.

 

Notre temps – mensuel juillet 2012

Une impressionnante fresque lumineuse conçue par Skertzo est projetée sur le monument, pour en raconter l'âme et l'histoire.

 

Dossier de l'art hors-série N°17 – juillet 2012

La cathédrale en majesté. Afin de transfigurer ce chef-d'oeuvre gothique et de célébrer la récente restauration de son portail, la façade sud de la cathédrale Saint-Pierre se fait l'écran d'un spectacle, « Beauvais, la cathédrale infinie », conçu par Skertzo. Sur la pierre dont l'éclat est aujourd'hui retrouvé sont projetées des images évoquant son histoire, faisant revivre les personnages disparus de ses niches, donnant à voir les détails colorés de ses vitaux...

 

Sonivision – mensuel juin 2012

Pendant 20 minutes, des tableaux animés se succèdent qui mettent à profit la couleur blanche de la pierre pour retrouver l'éclat des vitraux. Ils racontent la Tour de Babel, l'Arbre de Jessé (l'un des plus beaux vitraux de l'église Saint-Etienne), réinterprètent une tapisserie du XVI° siècle (trésor de la cathédrale) ou redonnent vie à des sculptures du portail. Alain Français signe, avec Solistes 21, la conception sonore de cette illumination qui recourt à des enregistrements inédits d'interprétations du patrimoine classique et d'improvisations à l'accordéon (à l'orgue, etc.).

 

AS – bimestriel août 2012

La mise en lumière débute par des vagues de lumière ascendantes, ondes susceptibles de figurer symboliquement la force des concepteurs travaillant à l'édification du bâtiment sur des siècles. Elles posent aussi d'emblée le thème fédérateur de cette création : l'élévation... Un spectacle donc comme un hymne à la ville se faisant Phoénix pour renaître des ses cendres. L'aspect dramatique se structurant fortement autour d'une alternance de lumières glacées et chaudes suggérant le cycle vie, mort et renaissance.

 

Le Courrier Picard – 7 août 2014

… un scénario soutenu par une voix off et de la musique – vingt chanteurs et musiciens ont réinterprété des œuvres classiques et locales, par l'ensemble Solistes XXI sous la direction de Rachid Safir – et la cathédrale du XIII° siècle entre dans le XXI° en fanfare.

 

Avenire – 16 juin 2013 (quotidien italien)

L'altissimo duomo gotico di Saint-Pierre a Beauvais (80km a nord di Parigi) torna a brillare grazie al recente restauro e a un gioco di luci. E con esso si rilancia il turismo nella « corona » di chiese della Piccardia.

 

BBC news – 19 juillet 2012

The XIIth Century facade is transformed in a series of stunning tableaux evoking church organs, medieval manuscripts, flying angels. The statue niches emptied in the French Revolution are filled once again, this time with singing figures.

 

Sonovision - septembre 2014

De la cathédrale infinie aux horizons imaginaires. Pour lier le plan vertical et vertigineux de l'édifice religieux et la galerie moderniste, les créateurs ont tiré des fils de lumière à la façon d'un light painting évoquant à la fois la trame vidéo et celle que tisse le lissier sur son métier.

 

Petites affiches – 11 juillet 2013

Avec sa somptueuse façade et sa voûte exceptionnelle de 48 mètres, ce monument révèle l'audace de son architecture, sa traversée chaotique des siècles, sa résistance à la destruction, sa beauté éternelle. Tous les week-ends, les projections lumineuses et colorées de Skertzo apporteront leur magie à l'édifice lors de soirées narratives et poétiques.

 

Valeurs actuelles – 01/ 07 août 2013

« La cathédrale infinie », spectaculaire mise en lumière nocturne de la cathédrale et de la galerie nationale de la tapisserie à Beauvais, par Skertzo. Sous la lumière des projecteurs se révèle une véritable dentelle architecturale.

 

Acropolis N°242 – juin 2013

Le parvis de la cathédrale Saint-Pierre de Beauvais est le théâtre d'un spectacle gratuit Son et Lumière, orchestré pour la deuxième année consécutive par Skertzo (alias Hélène Richard et Jean-Michel Quesne), tous deux issus du monde du théâtre et du cinéma et maîtres de l'illusion et du trompe-l'oeil. A la nuit tombée, la cathédrale s'illumine, transcendant sa longue histoire et celle de la ville, en lumières, musiques (chant) et symboles vivants numérisés.

 

Détours en France – juillet/août 2013

Des images projetées sur la façade sud, racontant l'histoire têtue d'un édifice qui devait être le plus haut de France mais qui reste à jamais inachevé, sans flèche ni nef... Le spectacle, à voir chaque fin de semaine

 

Histoire du christianisme magazine – juillet/août 2013

Skertzo illumine les nuits d'été. La magie opère quand petits et grands lèvent la tête, la bouche grande ouverte, pour regarder une façade raconter des histoires. Bien sûr, une cathédrale parle toujours à ses visiteurs. Mais le temps de la nuit apporte une tonalité particulière en ouvrant la porte des rêves.

 

Le monde des religions – septembre/octobre 2013

« La cathédrale infinie » par Skertzo. Ce spectacle conçu par Hélène Richard et Jean-Michel Quesne, renouvelle son exploration poétique et lumineuse de la cathédrale Saint-Pierre, dévoilant son architecture, ses dentelles de pierre et faisant renaître les sculptures disparues.

 

Réponse à tout – juin 2013

Bien connue pour défier toutes les règles de la physique à cause de son élévation hors du commun, la cathédrale Saint-Pierre de Beauvais va revêtir pour la deuxième saison, en ce début d'été, son habit de fête. Grâce aux jeux de lumière, son élévation prodigieuse, à plus de 60 mètres, illuminera le ciel avec ses lignes qui font d'elle l'un des chefs-d'oeuvre les plus réussis de l'architecture gothique.

 

Le Figaro histoire – bimensuel août/septembre 2012

Une mise en scène conçue par l'agence Skertzo qui allie images et effets de lumière projetés sur la façade à une musique originale interprétée par l'ensemble Solistes XXI. Le spectacle réinvente des détails disparus du portail, fait chanter les sculptures de pierre, drape la cathédrale de couleurs, l'efface, puis la rend toute poudrée d'or.

 

Le Moniteur des Travaux Publics et du Bâtiment – hebdomadaire 8 juin 2012

Skertzo met en relief l'élévation exceptionnelle de l'architecture gothique. La représentation est à la fois dynamique et intense alternant des images d'une grande précision avec des moments poétiques où l'on voit danser les personnages sur une musique originale.

 

Le Pélerin – hebdomadaire 5 juillet 2012

Chaque fin de semaine, dès le soleil couché, la cathédrale Saint-Pierre, offre un grandiose spectacle estival. Durant une vingtaine de minutes, les riches heures du vaisseau gothique revivent sur sa façade sud. Pour Beauvais, Skertzo a puisé son inspiration dans les dessins de tapisseries, la ville étant toujours restée un haut lieu de tissage. Le spectacle évoque aussi, dans un fracas sonore, l'écroulement, à deux reprises, d'une partie de la voûte, qui fut en son temps la plus haute du monde gothique. Impressionnant !

 

Le Parisien édition Paris – 11 août 2012

Une manifestation qui retrace l'histoire de la cathédrale, du début de sa construction aux moments les plus difficiles de son histoire comme l'écroulement des trois étages du clocher en 1573. Un mélange harmonieux d'images de grande précision et de musiques originales empruntant à la fois au répertoire classique et contemporain, aux improvisations et à la musique populaire.

 

Le Bonhomme picard – 17 juillet 2013

Ce récit en images et en musique nous replonge dans une histoire tourmentée, qui nous laisse en héritage des savoir-faire séculaires, ceux des vitaux et de la tapisserie ou encore de la céramique, qui ont fait la réputation de Beauvais à travers le monde.

 

Oise Hebdo – 25 avril 2012

La mise en scène « Beauvais, la cathédrale infinie » deviendra à coup sûr une véritable attraction phare au cœur de la cité épiscopale. Six mois de travail ont été nécessaires à la société Skertzo pour la création et la réalisation du spectacle. Le spectacle dure environ 25 minutes et se compose d'une quinzaine de séquences qui s'appuient sur des créations musicales souvent classiques avec pour certaines quelques surprises : on entendra des instruments originaux dont l'accordéon du musicien beauvaisien Pascal Contet.

 

L'Observateur de Beauvais – 27 avril 2012

Pour fêter son label Ville d'art et d'histoire, Beauvais illuminera sa cathédrale avec une mise en lumière polychronique signée Skertzo... Le spectacle déroulera le destin hors norme de la plus haute cathédrale du monde et qui ne fut jamais achevée. Les concepteurs du spectacle, Hélène Richard et Jean-Michel Quesne, dérouleront sur la façade sud de l'édifice, les ors, richesses et magies de cet édifice sur fond de musique classique et contemporaine.

 

La Dépêche du Pays de Bray – 1 août 2012

Cette utilisation architecturale et dynamique de la lumière propose une vision nouvelle de la cathédrale. Une cathédrale de dentelle et de lumière, une cathédrale habitée. La cathédrale comme vous ne l'avez jamais vue...

 

Esprit de Picardie - trimestriel N° 11/2012

Une énergie lumineuse ! Des personnages empreints de merveilleux, anges, prophètes et Beauvaisiens, qui avaient disparu de leur niche, retrouvent les chemins de la ville, dans un spectacle inédit (et gratuit !) de Skertzo. A la nuit tombée, chacun est invité à écouter chanter les sculptures de pierre, à revivre l'édification de la cathédrale, à la voir récréée en tapisserie puis disparaître et renaître dans une lumière d'or.

 

claireenfrance.fr – créé le 31 mai 2014

Avec infiniment de talent, Skertzo fait revivre sur la façade de Saint-Pierre le rêve de grandeur des bâtisseurs, un édifice qui se voulait le plus haut de la chrétienté.

 

fait-religieux.com – 8 mai 2014

La performance, créée par Skertzo, spécialiste dans la réalisation de sons et lumières, a été lancé en 2012 alors que Beauvais venait d'obtenir le label Ville d'art et d'histoire.

 

gdfsuez.com – 24 juillet 2014

A la tombée de la nuit, le parvis de la cathédrale de Beauvais se transforme en une grande salle de spectacle. Dans ce spectacle Skertzo utilisant les techniques traditionnelles du trompe-l'oeil adaptées aux nouvelles technologies, la cathédrale invite les spectateurs à un voyage dans le temps.

 

mondedelabible.com – 1 juin 2014

Tous les week-ends, dès la tombée de la nuit, le public pourra se laisser emporter au rythme d'une dramaturgie grandiose et participer ainsi à l'édification de la « Cathédrale infinie ».

 

Contact Presse :

Valérie Mercier

Ville de Beauvais

03 44 79 40 13

vmercier@beauvais.fr

Adresse

  • Parvis de la Cathédrale
  • 60000
  • Beauvais