Les ressources historiques à Beauvais #2

L’objectif de la Commission Patrimoine et Archéologie étant de favoriser les recherches sur les richesses historiques et patrimoniales de notre territoire, nous proposerons régulièrement un article pour présenter aux étudiants et aux chercheurs indépendants les ressources documentaires existantes.

La collection Bucquet-Aux Cousteaux est une ancienne collection exceptionnelle, fruit du travail de trois honnêtes hommes: Gabriel DANSE, Eustache-Louis BOREL et Jean-Baptiste BUCQUET.

Vers le milieu du XVIIIe siècle, trois érudits de Beauvais faisaient le projet d'écrire l'histoire de leur pays.

Le premier, le chanoine Gabriel Danse, était issu d'une vieille famille du Beauvaisis (seigneurie de Boulaines). Dans la lignée de son grand-oncle, l'abbé Dubos, auteur d'une Histoire critique de l'établissement de la monarchie françoise dans les Gaules, il continua les traditions de travail et d'érudition cultivées au sein de la communauté ecclésiastique. Le second, Louis-Eustache Borel, fut lieutenant-général au baillage et au siège présidial de Beauvais de 1745 à 1787. Il se démit de cette charge en faveur de son fils aîné pour se livrer tout entier à ses études. Le troisième, Jean-Baptiste Bucquet, était lui aussi issu d'une famille illustre de Beauvais, dont les ancêtres avaient occupé à maintes reprises d'importantes fonctions communales. Son père, Jean-Bucquet fut Maire et fit bâtir l'ancien hôtel de ville, incendié pendant la première guerre mondiale. Avocat, il fut très vite appelé à remplir des charges importantes: procureur du roi au baillage, puis procureur honoraire, il fut élu en 1775 échevin, mais refusa la charge de maire.

Travailleurs consciencieux, ils fouillèrent toutes les archives publiques ou privées, civiles et religieuses, et copiant ou faisant copier une énorme quantité de documents, ils surent échanger pendant quarante ans, avec la plus part des savants contemporains, une correspondance riche de renseignements pour l'histoire du Beauvaisis. Ces recherches les mobilisèrent pendant tant d'année que leur grand œuvre ne pût être achevée au-delà du XIe siècle.

 

A la mort de Jean-Baptiste Bucquet, les documents rassemblés passèrent à son gendre, Adrien Aux Cousteaux de Margerie. Traversant les générations, la collection fut léguée en janvier 1906 à la Bibliothèque Municipale.

 

Un long travail d'inventaire fut alors entrepris par le docteur Victor Leblond, Président de la Société Académique de l'Oise. Conseillé par Henri Omont, Conservateur au département des Manuscrits de la Bibliothèque Nationale, le docteur Leblond numérota les 65 000 pages de la collection, lui donna son titre et dressa une table générale du contenu des 95 volumes.

 

Durement touchée lors de la Première et de la Deuxième Guerre mondiale, la ville de Beauvais perdit une part importante de son patrimoine. Les archives civiles et religieuses ne furent pas épargnées et la plupart des documents conservés disparurent dans les incendies. La collection Bucquet, précieusement protégée tout au long du XXe siècle, reste la dernière source de notre histoire locale.

 

Collection unique pour sa valeur historique et la diversité des documents rassemblés, celle-ci a fait l'objet en 2004 d'une numérisation. Projet soutenu, par la ville, l'Etat et la Région, l'intégralité de la collection a été numérisée à des fins de conservation, mais aussi de consultation.

 

Pour découvrir en ligne la collection des Bucquet-Aux-Cousteaux : http://bucquet.beauvaisis.fr


Rédigé le 11 mai 2016
Commission Patrimoine & Archéologie

Commission Patrimoine & Archéologie

SERVICE VILLE D'ART ET D'HISTOIRE
Espace culturel François-Mitterrand - Rue de Gesvres 60000 BEAUVAIS
03.44.15.67.00 , 03.44.15.67.00
En savoir plus